L'intolérance au gluten ou maladie coeliaque

Description médicale

La maladie coeliaque est une malabsorption intestinale liée au gluten et plus spécifiquement à l'une des fractions du gluten, la gliadine. Elle peut se manifester à n'importe quel âge, chez le jeune enfant, l'adolescent et l'adulte. Les personnes atteintes de la maladie coeliaque ne peuvent pas se nourrir avec des aliments contenant du gluten.

Le gluten

La Gliadine, partie toxique du gluten, est une protéine de réserve contenue dans certaines céréales : le Blé (le Froment, l'Epeautre, le Kamut), l'Avoine, l'Orge et le Seigle. Les aliments composés par ces céréales ou par leurs dérivés comme les farines, les amidons, les flocons, le pain, les biscuits, les gâteaux contiennent tous du gluten. Mais on peut aussi le trouver dans des aliments auxquels sont ajoutés de la farine ou de l'amidon soit dans la fabrication, soit au cours de la préparation.
La gliadine est absente dans le riz, le soja, le maïs et la pomme de terre.
Si un malade coeliaque mange des aliments contenant du gluten, il subira des dommages au niveau de son intestin grêle. Le gluten ingéré va détruire les villosités intestinales qui permettent l'absorption des aliments et qui permettent donc à l'organisme de se nourrir. Ces villosités ne peuvent plus exercer leur fonction, les aliments avalés ne seront plus assimilés.

Les symptômes

Les symptômes sont différents selon les individus, les plus courants sont la diarrhée, l'expansion abdominale, la perte d'appétit et les vomissements. Mais il peut y avoir d'autres symptômes moins évidents comme les carences.

Le régime sans gluten

Les malades coeliaques doivent suivre un régime alimentaire sans gluten. Celui-ci étant présent dans le Blé (Froment), le Seigle, l'Avoine, l'Orge, l'Epeautre et le Kamut, le malade coeliaque doit supprimer tous les aliments qui contiennent ces céréales ou leurs dérivés. Le régime sans gluten n'est efficace que dans la mesure où il est strictement suivi. Le souci des malades est donc d'exclure le gluten de leur alimentation. Le respect de ce régime peut poser des problèmes en collectivité, camps de vacances, cantines, restaurants... Il faut être aussi vigilant dans le choix des produits alimentaires du commerce, le gluten peut être présent sous forme directe (farine, chapelure...) ou sous forme masquée (amidon, amidon modifié, produits amylacés). Il existe des fabricants de produits sans gluten qui permettent de ne pas renoncer aux aliments comme les pâtes, le pain, les gâteaux...
Il faut également être vigilant dans la composition des médicaments.
La biopsie intestinale initiale reste l'examen clé indispensable au diagnostic et sans laquelle on ne doit pas débuter un régime, même si les anticorps sont positifs.

 
(source : AFDIAG)